Coordination Sociale des Marolles de Bruxelles

Les activités de L’eau chaude- Het warm water OCTOBRE 2014

 chants_lutte_eau_chaude_oct 14Le jeudi 16 octobre à 20h  :   Concert de chants populaires enragés

La mémoire populaire est nourrie de chants révolutionnaires et de résistance d’ici et d’ailleurs aussi appelées « chants de lutte ». Bien que nous ne sachions pas toujours à quel événement historique ils se rapportent, nous en connaissons confusément les airs et des bribes de paroles. C’est que le cri du peuple mis en musique a toujours accompagné l’insurrection de la vie, en témoignent les révolutions populaires du « printemps arabe » qui ont, elles aussi, leurs chants de lutte.

Habitée par cette mémoire insurgée, La compagnie de la Troisième rive nous offre un tour de chants pour dire leurs refus et espoirs pour l’ici et maintenant, « à l’heure où même les nuages sont cotés en bourse ». Des chansons qui se partagent comme l’amitié, le pain et le vin : sans modération !

Allez musique! Venez chanter avec nous à L’eau chaude!

Gratuit

Table d’hôte dès 18h              

     Infos et contact :

Site : http://www.hetwarmwater.be/
L’eau chaude – Het warm water
25, rue des Renards
1000 Bruxelles
info@hetwarmwater.be
Tram : 92, 93 (Poelaert) ? Bus : 27, 48 (Jeu de Balle / Vossenplein)? Metro : 2, 6 (Louise / Louisa)  

 

ecoute_radio-eau_chaude_oct-2014-rectoJeudi 9 octobre à 19h :   5e écoute-rencontre radiophonique de L’eau chaude

 Tous les deuxièmes jeudis du mois, à 19h, on s’assied confortablement autour du ‘poste de radio’ pour écouter, collectivement, au café, des documentaires, enquêtes et fictions radiophoniques. Ces rendez-vous réguliers sont autant d’invitations à la rencontre, à la discussion et à la rêverie. Nos oreilles se perdent dans des paysages sonores multiples, nos langues se délient pour dire ce que l’on vient d’entendre. Une façon de vivre la radio autrement et de la défendre comme moyen d’expression poétique et politique.

La programmation automnale s’ouvre avec ‘A toi demain’, le dernier documentaire d’Eric Smeesters.

Une discussion, en présence du réalisateur, suivra l’écoute

Gratuit

Table d’hôte à partir de 18h

 

Un père conduit sa fille à l’école. Elle lui demande si on peut ne pas travailler. Il décide de suivre sa question, de la soumettre à l’entourage en commençant par son institutrice. Peu à peu, de l’éducateur à la conductrice du tram qu’elle prend tous les matins en passant par les voisins, la question évolue. Le père, lui, fait le lien, interroge et s’interroge. Qu’est-ce que le salaire ? Et si on le déconnectait de l’emploi ? Pourquoi cela semble-t-il une utopie ? Effort et mérite sont au cœur de la religion du travail mais les résistances au changement ne sont pas là où l’on pense… (Durée : 55’33)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *